Gaz vert : la nouvelle solution pour le chauffage des bâtiments

Energie - 06/20/2019

Le gaz vert, ou biogaz, est le gaz de demain. C’est une énergie du futur et un moyen d’investir dès maintenant dans un chauffage qui lutte contre le réchauffement climatique, à l’heure où les rapports sur le climat tirent tous la sirène d’alarme. Pour faire un geste pour la planète mais aussi pour faire des économies sur votre énergie, voici tout ce que vous devez savoir sur un chauffage au gaz vert.

Qu’est-ce que le gaz vert ?

Un gaz non fossile

Le gaz vert est issu d’un procédé qui s’appelle la méthanisation. La méthanisation consiste à produire du gaz en faisant fermenter des matières organiques sans oxygène. De nombreuses matières peuvent être utilisées : du bois, des déchets, des déjections d’animaux, etc.

Le biogaz est ainsi considéré comme d’origine renouvelable et est à distinguer du gaz naturel, qui provient de nappes d’hydrocarbures souterraines, donc fossiles, et qui émet davantage de CO2. Le fournisseur d’énergie ekWateur estime en effet que consommer du bio-méthane plutôt que du gaz naturel permet à un foyer de réduire ses émissions de CO2 de 16% (1,2 tonne).

Une filière en croissance grâce à des tarifs d’achats dédiés

En plein essor en France et plus largement en Europe du nord, la filière de la méthanisation a augmenté de 20% en 2015 et de 13% en 2016, portant en France le nombre d’unités à 29 fin 2016. En retard sur ses voisins européens, notamment l’Allemagne, le Danemark ou encore le Royaume-Uni dont la filière a connu une très forte croissance ces six dernières années, la France a toutefois plus de 250 projets en attente sur le réseau, qui permettront d’aboutir à une capacité de production de 5,5 TWh par an, contre 490 GWh/an en 2017.

Cette croissance rapide de la filière s’explique en bonne partie par la mise en place de tarifs d’achats dédiés, qui ont été très incitatifs en Allemagne et accélèrent également la tendance en France, au Royaume-Uni ou au Danemark, faisant du biogaz une énergie particulièrement compétitive.

Gaz vert : la nouvelle solution pour le chauffage des bâtiments

Méthaniseur

Le gaz vert, un chauffage qui peut aussi être économique L’intérêt économique du chauffage au gaz Vert ou non, le gaz est de toute façon un bon mode de chauffage pour les bâtiments. Alors que la facture moyenne de chauffage des Français a augmenté ces dernières années, le gaz naturel reste bien derrière le fioul et l’électricité, alors que plus d’un tiers de la population se chauffe à l’électricité - et que cette proportion tend même à augmenter. Le gaz naturel vous permet d’économiser en moyenne plusieurs centaines d’euros sur un chauffage à l’électricité.

Utiliser un comparateur de gaz pour faire des économies

A cela, il faut aussi ajouter qu’il est possible d’optimiser ses économies, même en adoptant un chauffage écologique. Les énergies renouvelables ont la réputation d’être plus coûteuses, mais les tarifs réglementés du gaz et de l’électricité servent toujours de référence aux autres fournisseurs d’énergie, vous garantissant des prix compétitifs même pour les énergies vertes. En somme, craquer pour le gaz vert ne met pas votre porte-monnaie en danger.

Mieux encore : comme pour n’importe quel type de gaz, vous pouvez tout à fait utiliser un comparateur de gaz, qui vous permet de comparer les fournisseurs de gaz et leurs tarifs. Il est également possible de souscrire à des offres alternatives : si ekWateur propose une offre 100% biogaz, il est également possible de bénéficier d’une offre contenant 5% de biogaz, permettant d’économiser environ 23€/MWh.

Comment changer de fournisseur de gaz

Une fois que vous avez utilisé un comparateur des fournisseurs de gaz et trouvé l’offre de gaz vert qui vous intéresse, changer de fournisseur de gaz se fait en appelant le fournisseur en question. Vous n’avez pas besoin de résilier vous-même votre ancienne offre et n’avez qu’à souscrire votre nouveau contrat de gaz.

Préparez cependant les renseignements propres à votre logement, comme pour une première souscription :

  • Le type de logement que vous occupez
  • La superficie de cette habitation
  • Le nombre de personnes qui l’occupent

Respectueux de l’environnement et économe, le gaz vert est une énergie d’avenir. GRDF vise ainsi, à l’horizon 2030, que 30% du gaz distribué soit renouvelable. Vous trouverez plus d’informations sur le gaz vert en cliquant ici.

Maud